AID, une vision du développement

« AID » signifie Action Intégrée de Développement.

En ce sens, le réseau AID est d’abord une multitude de projets d’insertion sociale et professionnelle articulés autour de la formation et/ou de l’emploi. Ces projets, ancrés dans un tissu socio-économique et culturel local, participent à un développement alternatif égalitaire et se rassemblent autour de valeurs communes. 

Lire la suite

Historique

Années 80

Au début des années 80, avec le 2ème choc pétrolier, la crise s’installe. Un phénomène jusqu’alors marginal et ponctuel s’amplifie démesurément : le chômage, qui a pour conséquence directe l’exclusion sociale d’un grand nombre de personnes.

C’est pour apporter une réponse à ces difficultés que les premières initiatives Actions Intégrées de Développement (AID) voient le jour, en 1985, portées par la démarche associative de personnes du MOC.

A cette époque, ce sont les personnes faiblement qualifiées et les jeunes qui sont le plus durement touchés avec des périodes sans emploi qui s’allongent. Les acteurs de terrain décident alors de s’organiser pour développer des projets et initiatives de formation à destination de ces publics particuliers.

Lire la suite

Missions et objectifs

L’AID Coordination centrale est l’outil commun pour animer le réseau et prester des services collectivement et individuellement pour l’ensemble de ses membres. Elle poursuit cinq missions identifiées comme suit :

  1. La gestion déléguée de relations extérieures et de relations politiques pour le compte de tous
  2. L’information et la communication
  3. La réflexion et l’animation pédagogique
  4. Le développement
  5. L’aide à la gestion

Pour en savoir plus et comprendre comment ces missions se déclinent concrètement, consulter la page de nos acivités et celle de nos projets.

Le réseau

La réalité du réseau AID, c’est à la fois le nombre de centres qu’il fédère et la situation des stagiaires pour lesquels il existe. Ci-dessous quelques chiffres pour mieux identifier le réseau AID. 

Les centres

Fin 2020, le réseau AID se compose de 30 associations : 25 sont en Wallonie et 5 à Bruxelles. Les centres se décomposent en 10 EFT et 1 AFT, 18 OISP en Wallonie et 4 centres OISP à Bruxelles. Parmi eux, on distingue 16 centres intégrés et 14 centres associés. Accéder à la cartographie des centres

Les stagiaires

L’action en 2020 a concerné 1.647 personnes quelques 639.440 heures de formation réalisées par les centres. C’est une diminution par rapport à 2019 mais qui s’explique par le contexte très particulier de la crise sanitaire. 
 

Lire la suite

Appartenance au M.O.C

Comme mentionné dans l’historique du réseau AID, ce dernier est lié au M.O.C (Mouvement Ouvrier Chrétien) de plusieurs manières. Le réseau AID a pris racine et s’est développé à partir des forces vives du mouvement pour en devenir le service d’insertion socioprofessionnelle. Ils partagent les valeurs de solidarité, de pluralisme et d’indépendance

Ils poursuivent les mêmes actions pour plus d’égalité et de justice sociale, et agissent suivant les principes d’Education Permanente pour une citoyenneté participative et contre les exclusions de toute nature.

L’articulation au Mouvement Ouvrier Chrétien permet de relier des logiques micro-sociales (actions locales, de solidarité immédiate) aux logiques macro-sociales (constats et recensement sur le terrain de problèmes, de difficultés et de blocages qui nécessitent des relais institutionnels plus larges). Les centres de formation du réseau AID se sont toujours refusés d’être de simples « aménageurs de société duale ». « Etre politique » et agir avec des relais organisés est donc indispensable.